Nous contacter

Fédération Française de Course d'Orientation

15 passage de Mauxins
75019 PARIS

Tel : 01-47-97-11-91

contact@ffcorientation.fr

Évènement :

O'camp 2019

O'camp 2019

Partenaires :

Ministère

Coupe du monde de course d’orientation : l’Equipe de France est de retour de Finlande

Publié le 13/06/2019

 

L’Equipe de France Elite de course d’orientation avait rendez-vous en Finlande du 8 au 11 juin pour disputer la première manche de Coupe du monde 2019. C’était la première compétition internationale de l’année pour les Bleus. Au programme des orienteurs : une moyenne distance, une poursuite et un sprint relais.

 

La manche 1 de cette coupe du monde a bien débuté pour nos Français. Samedi 8, pour la moyenne distance, Frédéric TRANCHAND finit sur la seconde marche du podium. Il conclut sa course en 0:31:23 (+0:01:03) derrière le Suédois Gustav BERGMAN et juste devant le Norvégien Olav LUNDANES, au terme de 5,9 km de course sur un terrain avec un dénivelé de 280 mètres. Une performance d’autant plus remarquable que la MD n’est pas  l'épreuve de prédilection du Français…

 


Podium de la moyenne distance

Lucas BASSET, de son côté, en tête jusqu’à mi-course et en mesure de rivaliser avec BERGMAN, a malheureusement commis une grosse faute qui lui a couté le top 10. Il finit néanmoins dans le top 15 après une performance prometteuse pour la suite de la saison. Il termine 12ème en 0:33:34 (+0:03:14).


Lucas BASSET lors de la moyenne distance de la manche 1 de coupe du monde ®IOFMalin Fuhr

Nicolas RIO est classé 36ème de cette moyenne distance (0:36:05, +0:05:45) et Mathieu PERRIN 49ème (0:37:02, +0:6:42). Damien RENARD, qui signe son retour en équipe de France, réalise le 62ème temps de la journée (0:38:46, +0:8:26), suivi à dix secondes par Vincent COUPAT (63ème). Quentin RAUTURIER est 94ème (0:43:02, +0:12:42).

Sur cette course, les Françaises finissent dans la seconde moitié de tableau. Isia BASSET réalise le 64ème temps  (0:40:43, +0:10:49), Florence HANAUEUR le 69ème temps (0:41:34, +0:11:40), Cécile FOLTZER le 77ème (0:43:36, +0:13:42). Chloé HABERKORN termine 97ème (0:47:30, +0:17:36) et Léa VERCELLOTTI 112ème (0:54:09, à +0:24:15).

 


Le lendemain a eu lieu la longue distance avec un départ en chasse. Comme la veille, Frédéric TRANCHAND était en pleine forme. Il réalise de nouveau le deuxième meilleur temps de l’épreuve (1:44:36, +0:01:58), de nouveau derrière Gustav BERGMAN. Le Français, après avoir longtemps gardé une large avance sur le groupe de chasse, a su réaliser une course solide bien qu’aillant laissé l’écart se réduire sur la fin de course. 


Frédéric TRANCHAND, Gustav BERGMAN, Magne DAEHLI, Miika KIRMULA, Martin REGBORN et Daniel HUBMANN ®helsinkiowcup

Nicolas RIO est 34ème temps (1:55:02), Vincent COUPAT 52ème (1:57:47) suivi de près par Damien RENARD (55ème, 2:00:39).

Lucas BASSET, Mathieu PERRIN et Quentin RAUTURIER ont pris le départ mais n’ont pas terminé leur course.

 

Chez les Dames Cécile FOLTZER n’a pas non plus finit, s’étant blessée durant la course. Elle souffre d’une entorse de la cheville.

Les autres Françaises en lice finissent au-delà de la 60ème place. Florence HANAUEUR est 66ème (1:51:57, +0:23:14) et Isia BASSET 68ème (1:52:21). Cette contreperformance d’Isia s’explique par une longue absence. Suite à une blessure, elle n’a pas pu courir pendant l’hiver. Cette première manche de coupe du monde, qui est une reprise de compétition pour la Française, a été satisfaisante sur le plan physique ; aucune douleur ne s’est faite ressentir, ce qui est encourageant pour le reste de la saison. Il lui reste deux mois pour multiplier les entraînements afin d’être prête pour les championnats du monde.

Chloé HABERKORN quant à elle est 96ème (2:04:59) et Léa VERCELLOTTI 103ème (2:14:42).

 

 

Mardi 11 a eu lieu la dernière journée de compétition : le sprint relais. Exceptionnellement, la France a décidé de ne pas participer à cette épreuve. En effet, le prochain championnat du monde (WOC) – compétition la plus importante de l’année - est une édition 100% forêt. Les Français ont souhaité se focaliser sur des épreuves en forêt (MD et LD) afin de se préparer au mieux à l’échéance WOC qui aura lieu du 12 au 17 août en Norvège. Le sprint relais se déroulant en plein centre-ville d’Helsinki, c’est tout naturellement que la France n’y a pas participé.

 

  

Cette première compétition internationale de l’année a permis de mettre en relief de bonnes choses, mais également de moins bonnes. Les orienteurs de l’Equipe de France ont ainsi pu prendre leurs repères et évaluer les progrès à mener d’ici au WOC.

Prochain rendez-vous pour les Français : dans trois semaines  seront organisées en Norvège par un club local des courses (LD et MD) qui serviront de sélections pour le WOC à l’Equipe de France. C’est au terme de celles-ci que la liste définitive des sélectionnés sera établie. Pour l’instant, seuls Frédéric TRANCHAND et Lucas BASSET sont sûrs d’y figurer : liste partielle des sélectionnés pour le WOC

 

   

 

   

 

 

« »