Nous contacter

Fédération Française de Course d'Orientation

15 passage de Mauxins
75019 PARIS

Tel : 01-47-97-11-91
Tel : 07-67-79-65-13

contact@ffcorientation.fr

Évènement :

O'France 2021

O'France 2021

Partenaires :

Ministère

Raid O’bivwak 36e édition, une édition qui flirte avec les sommets

Publié le 08/06/2017

En faisant étape dans la station de La Toussuire - Les Sybelles, au cœur de la Savoie et au pied des Aiguilles d’Arves, le Raid O’bivwak renouait cette année avec une tradition aussi ancienne que lui : faire découvrir la variété des terrains français, y compris de montagne. Espaces dégagés, parcours en crêtes, perspectives vertigineuses, les 772 équipes engagées n’auront pas regretté le déplacement !

Sur le parcours A, Mathieu Kern-Gillard et Nicolas Van der Meulen prennent une revanche sur l’édition 2017 pour laquelle il avait terminé seconds. Et ce au prix d’un beau duel avec la paire Sylvain Lamige, Baptiste Verdin. En effet, lors de la première journée ils concédaient onze minutes, affectés par la chaleur et surpris par le dénivelé inhabituel. Mais ils s’appliquaient à gérer au mieux la seconde étape pour reprendre ce déficit et prendre une marge suffisante pour une victoire sans appel ! À l’arrivée, ils terminent avec dix minutes d’avance.

« C’est une grande satisfaction pour nous car cette année, avec 29 équipes au départ, le niveau du parcours élite était relevé. De plus, le niveau physique de la présente édition était lui aussi hors normes. »
Mathieu Kern-Gillard, vainqueur du circuit A



Plus de 1600 participants au départ du raid O'bivwak ! ©Cyril Crespeau


Pour cette édition 2017, les organisateurs (la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes de course d’orientation) ont une nouvelle fois innové en créant un format spécifique ouvert aux coureurs de trail. Car qui dit sport de pleine nature, dit capacité à être autonome pour trouver son chemin. Délestées du matériel nécessaire pour le bivouac, qui était acheminé directement par l’organisation, les concurrents de ce format s’élançaient pour récupérer des cartes où les postes avaient déjà été reportés et un itinéraire ne quittant pas les chemins et sentiers surligné.

« Je pense que sur ce format, le niveau en orientation est accessible au plus grand nombre. Mais tout en étant bons orienteurs, mon frère Paul et moi, nous nous sommes régalés. C’est un vrai plaisir de courir sans sac et le niveau plus grand de vitesse implique une vigilance accrue en terme de navigation. Il y a, à n’en pas douter, dans ce format, parmi les ingrédients propres à faire évoluer le Raid Orientation, pour toucher encore un public plus large. » Mathieu Ringot, vainqueur du trail O'bivwak


Départ du premier trail O'bivwak ! ©Cyril Crespeau


Un retour plus détaillé et illustré vous attend dans le CO'Mag de cet été.
D'ici-là, retrouvez tous les résultats sur le site du raid : www.obivwak.net

« »