Nous contacter

Fédération Française de Course d'Orientation

15 passage de Mauxins
75019 PARIS

Tel : 01-47-97-11-91

contact@ffcorientation.fr

Évènement :

O'camp 2019

O'camp 2019

Partenaires :

Ministère

La FFCO poursuit son soutien aux CTS

Publié le 24/06/2019

 

Dans le contexte de la réforme de l’Etat, le corps des conseillers techniques et sportifs (CTS) est plus que menacé.

Le gouvernement, dans un objectif de réduction des dépenses publiques et du nombre de fonctionnaires, s’est attelé depuis plusieurs semaines à un plan de suppression du corps des CTS.

La Fédération Française de Course d’Orientation continue à soutenir ces derniers, dont le rôle est indispensable au sein des fédérations nationales sportives.

 

Ce week-end, alors qu’avaient lieu les Nationales Nord-Est et Sud-Ouest, la FFCO a tenu à ce qu’un membre du Comité Directeur puisse lire un texte afin de marquer son opposition à la réforme. C’est lors des cérémonies de remise de prix, en présence d’élus locaux, que le texte ci-dessous a été porté à leur attention, afin de les sensibiliser :

 

« Dans le cadre de sa politique de réduction des dépenses publiques, et de la réduction du nombre de fonctionnaires, le gouvernement s’est attelé depuis plusieurs semaines au plan de suppression du corps des conseillers techniques et sportifs, les CTS.

Nous confirmons ici le rôle indispensable que jouent ces derniers auprès de notre Fédération. La formation, les innovations sportives, l’accompagnement du travail des commissions, le maillage territorial, le haut-niveau tout comme le sport santé sont au cœur de leurs missions de travail. Ce travail nous permet de structurer au mieux notre offre associative au plus près des besoins de nos clubs et de la population, dans sa diversité, à tous les âges de la vie. Ils sont les garants d'un véritable service public du sport, que ce soit pour l'accompagnement du haut-niveau ou le développement des activités physiques et sportives pour le plus grand nombre.

 

Par ailleurs, le détachement progressif des CTS auprès des fédérations risque d’accentuer encore les inégalités. Malgré des compensations versées au départ par le Ministère, seules les fédérations qui en auront les moyens pourront assumer à terme le maintien en leur sein de ces postes. Déjà sous-dotées en moyens humains et financiers, la plupart des fédérations disposeront demain de marges de manœuvre réduites pour se développer.

Aujourd’hui, par la présente, la fédération Française de Course d’Orientation réaffirme son soutien et sa solidarité  a ses CTS et soutient leurs actions d’opposition à cette réforme, notamment dans le cadre de la journée du sport de ce dimanche 23 juin.

 

A l’heure d’une nouvelle gouvernance du sport, dite partagée, et de la mise en place d’une Agence nationale du sport depuis quelques  semaines, nous en appelons à une véritable co-construction des politiques publiques en matière de sport et à des décisions partagées concernant les moyens publics à allouer au développement du sport, en particulier associatif.

 

A cinq ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 20224, le désengagement de l’Etat se poursuit et avec lui l’espoir de plus en plus faible d’un héritage, pourtant promis, en faveur de l’accès au sport pour le plus grand nombre. »

 

 
« »