Nous contacter

Fédération Française de Course d'Orientation

15 passage de Mauxins
75019 PARIS

Tel : 01-47-97-11-91

contact@ffcorientation.fr

Évènement :

MTBO 2017

MTBO 2017

Partenaires :

Ministère

Nordic Orienteering Tour 2011 – 2ème étape de la coupe du Monde (Suède)

Publié le 23/06/2011


Belles performances d'Amélie Chataing et de Frédéric Tranchand en Coupe du Monde en Suède. 


Frédéric TRANCHAND
La deuxième étape du Nordic Tour se déroulait sous la forme d'un tournoi de sprints à Göteborg. Nos coureurs ont commencé la journée par une qualification sur une distance de sprint légèrement raccourcie. Amélie et Frédéric se sont qualifiés sans trop de soucis, alors que Vincent Coupat, qui a perdu une minute sur un choix d'itinéraire, n'a pas pu se classer dans les 30 premiers.

Les quarts de finales qui se déroulaient une heure après les qualifications consistaient en 5 départs en masse de 6 coureurs ayant un parcours identiques avec une durée de course de 8 à 10 minutes. La technicité des quarts de finale était très élevée, en effet, de nombreux choix difficiles devaient être réalisés sous pression du groupe de coureurs, ce qui a rendu les courses intéressantes et très disputées. Seuls les deux premiers de chaque poule plus les deux meilleurs temps globaux étaient qualifiés pour les demi finales. Amélie, qui a beaucoup mené durant sa course, s'est imposée, tout comme Frédéric qui a eu pour tactique de rester placé et de ne prendre l'initiative que sur la fin de course.

Trois heures plus tard, les demi finales et la finale se déroulaient dans le centre de Göteborg, dans une configuration de terrain plus ville et parc. Amélie termine 4ème de sa poule de demi finale et obtient par là, une neuvième place finale, qui représente sa meilleure place en Coupe du Monde. Elle confirme ainsi son onzième rang obtenu il y a moins d'une semaine en Finlande. Frédéric termine à nouveau en tête de sa poule à égalité avec Jerker Lysell, futur vainqueur. En finale, Frédéric se fait un peu enfermer sur le départ et étant plutôt en queue de peloton, doit relancer après chaque poinçonnage et y laisse de précieuses secondes et beaucoup d'énergie. Au final il obtient le 5ème rang à 8 secondes du vainqueur, obtenant lui aussi sa meilleure place en Coupe du Monde.

Cette forme de course avec des départs en masse et des parcours identiques pour tous les coureurs peut ne pas plaire aux puristes, mais il s'agit là d'une manière de présenter la CO sous forme dynamique au publique et à la télévision, et les coureurs apprécient ces confrontations directes.

« »